Mixologie

En avoir ras-le-pot

Il y a 3 années

C’était mignon au début. Ça faisait original. Puis, ça s’est mis à déraper. Après les cocktails, on y a mis des fleurs. Des salades. Des smoothies. Des plantes. Des crayons. Des chandelles. Des luminaires. C’est à se demander si, un jour, on ne mettra pas nos cendres dans un pot Mason…

Les pots Mason, c’est exactement comme le bacon : c’est bon à petites doses et là où il le faut. Au chalet (histoire vécue!), ça remplace plutôt bien un shaker quand on n’a rien d’autre sous la main pour brasser un bon Clover Club. Ça prend juste pas mal plus d’huile de coude pour faire une belle mousse de blanc d’oeuf ! Le reste du temps, on serait mieux de laisser le pot là où il est le mieux : dans l’armoire à Tupperware (et le bacon dans le brunch).

On ne veut pas avoir l’air snob, là ! On sait que c’est trendy. Et on n’est pas contre l’idée : c’est vrai que ça looke, un cocktail dans un pot avec une poignée. C’est rétro-rustique-chic-chalet, tout à fait. Mais dans l’art du cocktail, le verre a autant à voir que le bon emploi de la cuillère de bar et la bonne mesure des quantités.

À chaque cocktail son verre, oui, mais pas besoin de transformer sa cuisine en succursale de Linen Chest ! On peut équiper son minibar avec quelques verres seulement : suffit de s’en tenir aux classiques. Quand on recommande un verre à martini dans une recette, c’est parce que la tige du verre empêche la main de réchauffer le cocktail, qui est servi sans glace. Un verre Old Fashioned, large et sans pied, est assez grand pour contenir les gros glaçons de bar qui refroidissent certains cocktails à la bonne température, comme un Negroni. Le verre Highball, lui, est idéal pour conserver les bulles des allongeurs gazéifiés (comme le soda). C’est pourquoi on l’utilise pour le Cuba Libre (aka le bon vieux Rhum & Coke) ou le Mojito, par exemple.

Au final, personne ne viendra faire la «police du verre» chez vous. Si vous aimez siroter votre Bloody Caesar sur le balcon dans un pot Mason, on ne critiquera pas… sauf si votre pot est fait en bacon. Y’a toujours ben des limites.

Participe à la conversation